Chaque année, Attacafa monte une programmation en salle, avec des partenaires réguliers. En investissant des lieux aussi différents que des Scènes Nationales (la Rose des Vents - Villeneuve d'Ascq), l'Opéra de Lille ou des Médiathèques, nous oeuvrons autant que possible pour la diversification des publics.

Nous voulons permettre à tous l'accès aux lieux culturels institutionnels et revendiquer l'existence des cultures du monde traditionnelles et contemporaines dans ces lieux. Nous militons pour inciter les Scènes Nationales à nous suivre dans des lieux beaucoup moins conventionnels et opérer une rencontre et de nouvelles habitudes de sortie et d'approche de la culture.

Opera.jpg

Nous dépassons le simple rôle de programmateur en entourant la programmation musicale d’autres découvertes, dans de nombreux domaines artistiques. Nous menons une véritable réflexion sur l’authenticité musicale et culturelle ainsi que le dialogue interculturel. Notre action sort des théâtres pour gagner la rue, les écoles et les lieux de vie de la Métropole.

Foule_dehors.jpg

Attacafa est une scène universelle nomade, et sème ses spectacles dans la région Nord-Pas-de-Calais pour tenter de toucher un public plus large, toujours plus curieux de l’autre. Vingt cinq années d’expérience nous ont permis de connaître notre public et nous savons qu’il varie selon deux critères : le lieu du spectacle et la tradition mise en scène. Un travail avec les associations communautaires nous permet de mobiliser les ressortissants de diverses nationalités.

Conjuguer ces deux critères nous permet de créer une fois de plus des rencontres : amener un public communautaire parfois marginalisé dans des lieux tels que l’Opéra ou la Rose des Vents, profiter de l’effet abonnement de certaines structures pour faire découvrir une tradition, une culture à un public qui n’aurait pas fait la démarche d’aller découvrir ailleurs, faire cohabiter dans la même salle des publics de catégories socioprofessionnelles et d’origines différentes.

Attacafa voyage et fait voyager la musique, le public, les cultures...

Crédit photo : NJ