Fort de son expérience, et après de nombreuses rencontres artistique, le fondateur de l'ensemble, Abderrahman Kazzoul, a réuni autour de lui plusieurs musiciens issus de pays différents afin de travailler à une renaissance de la musique classique arabe. C'est à l'occasion de la rencontre avec un Maître virtuose égyptien, le percussionniste Adel Shams Eddine et avec un luthiste tunisien Sofiane Negra, que TAKHT ATTOURATH naîtra. Le groupe s'enrichira par la suite avec la venue du cithariste virtuose Imad Ben Ammar, du violoniste Salem Benoni, du flûtiste Edouard Iskandar, du percussionniste Miloud Benslimane et du chef de choeur et flûtiste Bachir Zaïd... et de tant d'autres. En utilisant l'art du Maqam, c'est à dire des modes musicaux antérieurs à la musique tonale, modes qui sont présents dans la musique arabe, TAKHT ATTOURATH instille l'émotion. Celle-ci peut aussi naître de la spiritualité de grands textes mystiques d'Ibn Al Farid, d'Al Hallaj ou d'Abdelfattah Moustafa qui sont chanté par ce groupe. Tout ceci donne à cette musique savante et raffinée son sens le plus authentique.

photo_attourath.jpg

Extrait vidéo ...


Ensemble Takht Attourath, Rasd , Mouwachah Koullama Roumtou